Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2014 3 10 /09 /septembre /2014 20:18

Le week end des 5-6 et 7 Septembre 2014 fut un évènement pour les élèves de l'AEC conviés avec les élèves de Nanteuil et de Crépy ("CEUX DE 2014") aux commémorations du Centenaire de l'épopée des Taxis de la Marne à Nanteuil-le-Haudouin et à Paris.

Pour les élèves du club Histoire "Ceux de 2014" tout démarra samedi 6 Septembre au matin au cimetière de Nanteuil où une première cérémonie eut lieu en présence de M.Le Maire, des Anciens Combattants . Au carré militaire et en présence d'un taxi d'époque les élèves ont fait quelques lectures sur le contexte de la bataille de l'Ourcq et un hommage particulier a été rendu au soldat GUITTER en présence de son petit-fils venu spécialement pour l'occasion de Pau.Un moment d'émotion partagée.

LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
Cheyenne représente l'AEC

Cheyenne représente l'AEC

LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.

Après cette première cérémonie, le cortège des participant s'élança jusqu'à la stèle des Taxis de la Marne pour de nouvelles lectures, notamment une évocation de l'épopée des taxis.

LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.

Texte lu le samedi 6 septembre 2014 : rappel du contexte:

A la fin de l’été 1914, après un mois de guerre, les armées française et britannique sont contraintes de se replier. Les Allemands envahissent ainsi, comme en 1870, la France etentrent dans l’Oise le 30 août au matin. Ils marchent rapidement dans la direction de Paris.
Le général Joffre, commandant en chef des armées françaises, profite du repli des armées pour réorganiser ses forces et pour choisir au mieux le lieu de la reprise des combats.Après avoir un temps pensé à reprendre l’attaque le long de la Seine, c’est finalement plus au nord, sur la Marne et sur l’Ourcq que la bataille a lieu au début du mois de septembre 1914, il y a maintenant tout juste 100 ans.
Les premiers combatsont lieu dès le 5 septembre en Seine-et-Marne. C’est là que tombe, dans un champ de betteraves près de Villeroy, le lieutenant et écrivain Charles Péguy.
Le lendemain, 6 septembre, les deux armées s’engagent totalement dans le combat : c’est le début de la bataille de la Marne.Le front s’étend sur plus de 200 km d’est en ouest.Les combats sont particulièrement terribles dans le secteur le plus à l’ouest du front.
On se bat sur un front parallèle à l’Ourcq, depuis le nord de Meaux jusqu’au nord de Betz. Chaque armée veut prendre de flanc son adversaire et chaque camp apporte ainsi, tout au long de la bataille, de nouvelles troupes.
Ainsi, dans la nuit du 7 au 8 septembre, le général Gallieni fait parvenir vers le front des troupes nouvellement arrivées à Paris. Il fait alors le choix, qui est resté dans l’histoire, de les envoyer au front grâce aux taxis parisiens, réquisitionnés par le camp retranché de Paris. Ce renfort devenu légendaire ne permet cependant pas de faire basculer la bataille.
Au contraire, les combats se renforcent et les journées des 8 et 9 septembre sont particulièrement meurtrières dans la région du Valois, autour de la ferme de Nogeon, à Bouillancy et à Acy-en-Multien, dans le bois de Montrolles au sud de Betz ou encore à Droizelles, près de Versigny. Des milliers de jeunes hommes, âgés d’une vingtaine ou d’une trentaine d’années, Français comme Allemands, meurent ainsi en quelques jours et beaucoup d’autres sont blessés ou portés disparus.
Au matin du 10 septembre, les Allemands ne sont plus là. Ils sont repartis au cours de la nuit vers le nord et ce sont eux qui sont maintenant en train de se replier. La bataille est gagnée pour les Français, Paris est sauvée.C’est ce qu’on a appelé le « miracle » de la Marne.
La bataille de la Marne n’a donc pas permis aux Français et aux Britanniques de vaincre et de mettre fin à la guerre. Mais c’est cependant grâce à la résistance des soldats dans la région de l’Ourcq que les plans allemands ont pu être arrêtés et que la France n’a pas perdu la guerre dès le mois de septembre 1914."

"Ceux de 2014"

Dimanche 7 Septembre: L'EPOPEE DES TAXIS DE LA MARNE VERSION 2014.

Il a fallu se lever tôt pour être au Collège Guillaume CALE de Nanteuil à 5h45 et ce sont 12 élèves de l'AEC qui sur les 31 du groupe "Ceux de 2014" ont répondu présents pour cette journée exceptionnelle car unique qui leur a fait vivre cent ans après l'épopée des Taxis de la Marne.

Parmi ces élèves de Betz, 6 étaient des "anciens" de l'an dernier: Cheyenne, Mathilde, Stacy, Alisia, Loanne et Emilie contents de se retrouver tandis que 6 nouveaux se joignaient à eux pour un passage de relai: Brice, Erwann, Mattéo, Romain, Lucile et Justin. Un beau mélange avec une parité en partie respectée.

Un car nous a transporté jusqu'aux Invalides où des cérémonies ont eu lieu avant le départ du cortège. Nous avons pu admirer sur le parvis des Invalides de véritables taxis anciens, mais aussi un bus, des costumes d'époque au milieu d'une foule constituée de militaires et de journalistes couvrant l'évènement. D'ailleurs, certains élèves ont eu l'honneur de répondre aux questions de BFMTV, RTL ou encore Le Parisien. De vraies stars!!

Puis, vint l'heure de l'embarquement dans les taxis modernes à raison de deux personnes par véhicule. La société de taxis partenaire de l'opération alignait une centaine de véhicules dont la plupart étaient occupés par des élèves parisiens. Une fois les taxis occupés, le convoi s'élança par le Pont Alexandre III, les Champs-Elysées, la Concorde, la Madeleine, Opéra,les Grands Boulevards , Porte de Pantin la N3 -> Bondy -> Gagny -> Le Raincy -> Livry-Gargan -> Tremblay en France (Le Vieux Pays) -> Le Mesnil-Amelot -> Dammartin-en-Goële -> Nanteuil-le-Haudouin par la RN2
Le cortège s'arrêta assez souvent malgré l'important dispositif de circulation mis en place et les traversées des villes de banlieue furent rythmées par des cérémonies et l'itinéraire salué par un public chaleureux, applaudissant, photographiant les véhicules de passage.

Sur le coup de midi le convoi se sépara en 2 colonnes. L'une chemina vers Dammartin; l'autre vers Tremblay-en-France où eurent lieu les pauses pique-nique. Dans le parc du Château Bleu de Tremblay, un pique-nique fut offert aux élèves , copieux et original que les enfants prirent sous une chaleur estivale.Puis, le convoi reprit sa route; la RN2 en direction de Nanteuil où il arriva vers 15h.

LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
"Ceux de 2014" Photo de groupe aux Invalides avant le départ.

"Ceux de 2014" Photo de groupe aux Invalides avant le départ.

LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
La distribution des badges et des cadeaux.

La distribution des badges et des cadeaux.

LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
Erwann,Brice, Justin , Mattéo et Romain

Erwann,Brice, Justin , Mattéo et Romain

Emilie et Lucile: En voiture les filles!

Emilie et Lucile: En voiture les filles!

LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
Pique-nique au parc de Château bleu à TREMBLAY EN FRANCE

Pique-nique au parc de Château bleu à TREMBLAY EN FRANCE

LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
M.MOREAU; un de "Ceux de Nanteuil"!!

M.MOREAU; un de "Ceux de Nanteuil"!!

Attention à la signalisation parfois trompeuse...

Attention à la signalisation parfois trompeuse...

Nous y voilà!

Nous y voilà!

C'est au milieu d'une foule déjà importante que le cortège arriva et s'immobilisa près du rond-point de la stèle aux Taxis où à partir de 16h d'importantes commémorations militaires eurent lieu en présence d'autorités; le préfet, le député E.Woerth, le sénateur P.Marini et des élus locaux. Entre cérémonies à caractère militaire et discours des élus; les élèves du groupe "Ceux de 2014" ont été mis à l'honneur par des lectures, des dépôts de gerbes dont ils se sont acquittés avec brio. Dans la foule, ils ont pu croiser certains de leurs profs tels M.Broissard, Mme Belot, M.Parageaud et M.Blassel. De nombreux parents étaient là également pour assister à l'évènement sous un soleil ardent.

La journée se termina au Collège G.CALE par un vin d'honneur avec les personnalités qui ont pu admirer l'exposition et les travaux du club d'Histoire de Nanteuil et de l'AEC de Betz.

Une journée mémorable que l'AEC ne pouvait râter. Un souvenir de sa présence aux Cent Ans des TAXIS DE LA MARNE."

Les "Anciens" présents au convoi: Emilie BOUVIER, Cheyenne IONESCU, Stacy VAMOUR, Mathilde PERONI, Loanne DEJARDINS et Alisia FOURNET.

Les "nouveaux" : Erwan BESANCON, Justin DUCHENE, Lucile DUQUESNE, Brice MUS, Romain RAFFY, Mattéo BORREGO

Un grand merci à eux.

Pour finir, nous vous proposons une galerie de photos prises par Monsieur Paul NAVARRE au moment de la cérémonie finale à Nanteuil. De très beaux clichés que nous vous offrons en guise d'album souvenir.

Un grand merci à M.Navarre et toutes nos félicitations pour son travail.

L'Equipe AEC

EXPOSITION DE PHOTOS

PAUL NAVARRE

Spahis et Pantalons Rouges

Spahis et Pantalons Rouges

LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
LES TAXIS DE LA MARNE: Cent Ans après.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Paul NAVARRE 14/09/2014 09:37

Bel article, surtout belle initiative de l'AEC!!! Chapeau et a bientôt.

Présentation

  • : Le blog de l'AEC"Archéo-Blockhaus" du collège de Betz
  • : Ce blog a pour but de présenter les travaux effectués par un groupe d'élèves volontaires de 3e participant à une Action Educative et Culturelle (AEC) autour de la ligne Chauvineau et plus largement dans le Valois
  • Contact

Texte libre

Recherche