Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 09:54
Inscription due à la Municipalité de Betz

Inscription due à la Municipalité de Betz

C'est avec émotion et fierté que les élèves de l'AEC ont rendu hommage au soldat Paul-Henri LUCET né à Betz en 1881 et mort lors des combats de la deuxième bataille de l'Artois en 1915.

Dans le cadre du Centenaire de la Grande Guerre les élèves de l'AEC en partenariat avec la Municipalité, ont contribué à ce que son nom soit ajouté au monument aux morts de la commune . Un vrai acte citoyen qui s'inscrit dans une démarche mémorielle et commémorative.

Mercredi 11 Novembre 6 d'entre eux: Eva , Clotilde, Océane, Maeva, Lucie et Véda ont lu la biographie de P.H.Lucet réécrite par le groupe en classe d'après les éléments de sa vie retrouvés en archives. Un moment émouvant qui a précédé l'allocution de Mme Lagneau, adjoint au Maire. Après leur lecture, ils ont dévoilé le nom inscrit désormais pour la postérité sur le monument aux côté de celui des autres Bessins "Morts pour la France".

Cette initiative a été saluée par de nombreuses personnes présentes, dont des Elus locaux.

En amont, tous les élèves avaient la veille fait une cérémonie préparatoire au collège devant des représentants de la Direction, les délégués de classe et des enseignants.

Une date dans la vie locale et dans l'histoire de l'AEC "Archéo-Blockhaus".

L'Equipe AEC

Fiche "Mémoire des Hommes" de P.H.LUCET

Fiche "Mémoire des Hommes" de P.H.LUCET

Discours prononcé par M.Abran au monument aux morts de Betz

Une fois n’est pas coutume le collège Marcel répond présent aux cérémonies du 11 Novembre par la présence de quelques élèves. Un an après avoir honoré les soldats marocains en dévoilant la plaque ici présente devant vous, les voilà de retour cette année avec un nouveau projet qui s’inscrit une fois encore dans le cadre du Centenaire.

Aujourd’hui, ils vont rendre hommage un soldat oublié qui a du patienter exactement cent ans pour obtenir les honneurs et la reconnaissance. Il s’agit de Paul Henri LUCET,né à Betz et mort en 1915. Les péripéties de la guerre et de la gestion administrative des dossiers militaires l’ont privé à la fois de sépulture (puisqu’il fut déclaré « disparu»)et d’inscription sur un monument parce que le jugement définitif de sa disparition ne fut rendu qu’en 1922 ; date à laquelle les monuments aux morts étaient pour beaucoup déjà érigés où en voie de l’être comme celui-ci inauguré en Octobre de la même année. N’ayant plus alors de famille à Betz, son dossier fut transmis à Lévignen où il eut son dernier domicile connu. Malheureusement, le monument aux morts de Lévignen avait déjà été inauguré depuis le 16 Octobre 1921. Ainsi, il échappa aux honneurs et cérémonies commémoratives. P.H LUCET soldat disparu puis soldat oublié.

C’est le fruit du hasard qui nous a permis de retrouver sa trace, sa fiche signalétique militaire trouvée tout bêtement sur Internet. Et l’idée de réparer ce long oubli a germé. Aujourd’hui ; un siècle après, P.H.Lucet a son nom gravé sur le monument aux morts de Betz pour la postérité aux côtés d’autres jeunes Bessins qu’il avait dû cotoyé et qui ont été eux aussi prématurément fauchés par la Grande Guerre. C’est chose faite et nous pouvons en être tous fiers.

Mais qui était P.H.Lucet ?

Texte écrit par les élèves de l'AEC et lu les 10 et 11 Novembre 2015.

Paul-Henri LUCET est né le 6 Avril 1881 à Betz. Il était le fils de Jean-Louis LUCET et de Louise Victorine VINCENT demeurant à Macquelines.

Son père, manouvrier et jardinier et sa mère eurent 4 enfants avant lui ; 2 fils

-Louis-Jules né en 1863 et qui avait donc 18 ans à la naissance du petit Paul-Henri et qui était jardinier comme son père.

-Emile Jules ; 13 ans à la naissance de son petit frère était charretier.

Ainsi que 2 filles :

-Blanche Marie Sylvanie, née en 1872 ; 9 ans et

-Adeline ; 6 ans

Sa mère, sans profession, née à Russy-Bémont en 1841 ; mourut le 31 Juillet 1884 alors que Paul-Henri n’avait que 3 ans.

Peu à peu la famille quitta Macquelines, ce fut d’abord son frère Louis l’aîné qui s’installa à Lévignen alors que Paul n’avait que 10 ans, puis son autre frère et sa sœur Adeline. Son père déménagea sur Vaumoise.

En 1896 ; à l’âge de 15 ans, Paul reste seul avec sa sœur Sylvanie âgée de 23 ans qui ne tarde pas à partir elle-aussi pour se marier avec F.DUCROCQ ; journalier chez RAOULT et s’installer elle aussi à Lévignen pour y fonder une famille de 4 enfants Ainsi en 1901 ? Paul Henri reste seul, à 19 ans et travaille comme ouvrier agricole chez le cultivateur Octave MAURICE.

Dans les premières années du siècle ; Paul Henri LUCET quitte Macquelines à son tour. On retrouve sa trace en 1902 à Fère-en-Tardenois où il exerce le métier d’ouvrier d’usine, puis, en 1908 aux confins des départements de la Côte d’Or et de la Haute-Marne où il change de résidence à plusieurs reprises, sans doute au gré des petits emplois qu’il occupe. Il est à Brion S/ Ource près de Châtillon S/ Seine en 1808 puis, à Champigny les Langres en 1909, puis, à Lannes en 1910, à Ecot-la-Combe près de Neufchâteau en 1913 où il travaille dans une scierie. Enfin, il revient à Lévignen, qui est son dernier domicile connu.

C’est lors de sa présence à Fère-en-Tardenois, qu’il est appelé sous les drapeaux pour faire son service militaire en 1902 pour une période de3 ans. Il a alors 20 ans. Il est incorporé au 67è R.I. de Soissons , classe 1901 Sur son registre matricule , il est noté sa petite taille : 1m 62 et son degré d’instruction . (3è ?) Le 26 Septembre 1903, il est promu au grade de caporal. A sa mise en disponibilité en 1905, lui est accordé le certificat de bonnes conduites.

En 1909 et 1910, il revint faire 2 périodes d’exercice au sein du 54è R.I. de Compiègne.

Lorsqu’éclate la Première Guerre Mondiale ; Paul Henri Lucet a 33 ans et est resté célibataire. Rappelé sous les drapeaux par décret de Mobilisation Générale, il rejoint le 4 Août 1914 ; le 2ème Régiment de Zouaves à Compiègne.

C’est le 18 Juin 1915 que Paul Henri LUCET fut tué dans la deuxième bataille de l’Artois dans le village de Souchez dans le Pas de Calais où il fut porté disparu.

Article paru dans le Journal Communal de Betz . Novembre 2015

Article paru dans le Journal Communal de Betz . Novembre 2015

BETZ: HOMMAGE AU SOLDAT LUCET
BETZ: HOMMAGE AU SOLDAT LUCET
BETZ: HOMMAGE AU SOLDAT LUCET
BETZ: HOMMAGE AU SOLDAT LUCET
BETZ: HOMMAGE AU SOLDAT LUCET
BETZ: HOMMAGE AU SOLDAT LUCET
Clotilde

Clotilde

La traditionnelle photo de groupe avec les Anciens.

La traditionnelle photo de groupe avec les Anciens.

Article de Oise-Hebdo du 18 Novembre 2015 relatant l'évènement

Article de Oise-Hebdo du 18 Novembre 2015 relatant l'évènement

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe d'histoire géographie - dans COMMEMORATIONS DU CENTENAIRE
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'AEC"Archéo-Blockhaus" du collège de Betz
  • Le blog de l'AEC"Archéo-Blockhaus"  du collège de Betz
  • : Ce blog a pour but de présenter les travaux effectués par un groupe d'élèves volontaires de 3e participant à une Action Educative et Culturelle (AEC) autour de la ligne Chauvineau et plus largement dans le Valois
  • Contact

Texte libre

Recherche