Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2016 7 11 /12 /décembre /2016 17:46

Dans le cadre de la réforme du Collège, les élèves expérimentent cette année pour la première fois les E.P.I. (Enseignements Pratiques Interdisciplinaires). Les enseignants du collège de Betz ont, pour leur part, choisi un sujet intitulé "Propagande et Engagement au XXè s." mené par les collègues de Français, Histoire-Géo et Arts Plastiques. Dans ce dispositif, les élèves ont à réaliser des tâches finales, ou analysent des oeuvres. Dans la première catégorie, tous les 3è ont rédigé des lettres de Poilus ou des carnets de guerre. Certaines productions, on l'a vu, ont pu être lues en public par les élèves de l'AEC, notamment lors des cérémonies du 11 Novembre.Dans la deuxième catégorie; celle des oeuvres étudiées, les élèves de l'AEC ont pu découvrir une oeuvre engagée, faisant partie du patrimoine de la chanson engagée, à savoir la célèbre "CHANSON DE CRAONNE". 

Grâce à ce dispositif; l'AEC pourra dès cette année participer aux épreuves orales du DNB comme elle l'était jusqu'à présent, par le biais de quelques oeuvres étudiées pour le compte de l'épreuve orale, disparue d'Histoire des Arts. Une manière de donner encore un peu plus de crédit à l'AEC "Archéo-Blockhaus"

L'Equipe AEC

 

« Quand au bout d'huit jours, le r'pos terminé,
On va r'prendre les tranchées,
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile.
Mais c'est bien fini, on en a assez,
Personn' ne veut plus marcher,
Et le cœur bien gros, comm' dans un sanglot
On dit adieu aux civ'lots.
Même sans tambour, même sans trompette,
On s'en va là haut en baissant la tête.

Refrain
Adieu la vie, adieu l'amour,
Adieu toutes les femmes.
C'est bien fini, c'est pour toujours,
De cette guerre infâme.
C'est à Craonne, sur le plateau,
Qu'on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
C'est nous les sacrifiés !

Huit jours de tranchées, huit jours de souffrance,
Pourtant on a l'espérance
Que ce soir viendra la r'lève
Que nous attendons sans trêve.
Soudain, dans la nuit et dans le silence,
On voit quelqu'un qui s'avance,
C'est un officier de chasseurs à pied,
Qui vient pour nous remplacer.
Doucement dans l'ombre, sous la pluie qui tombe
Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes.

Refrain

C'est malheureux d'voir sur les grands boul'vards
Tous ces gros qui font leur foire ;
Si pour eux la vie est rose,
Pour nous c'est pas la mêm' chose.
Au lieu de s'cacher, tous ces embusqués,
F'raient mieux d'monter aux tranchées
Pour défendr' leurs biens, car nous n'avons rien,
Nous autr's, les pauvr's purotins.
Tous les camarades sont enterrés là,
Pour défendr' les biens de ces messieurs-là.

Refrain
(Ceux qu'ont l'pognon, ceux-là r'viendront,
Car c'est pour eux qu'on crève.
Mais c'est fini, car les trouffions
Vont tous se mettre en grève.
Ce s'ra votre tour, messieurs les gros,
De monter sur l'plateau,
Car si vous voulez la guerre,
Payez-la de votre peau ! »

Partager cet article

Repost 0
Published by Equipe d'histoire géographie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de l'AEC"Archéo-Blockhaus" du collège de Betz
  • Le blog de l'AEC"Archéo-Blockhaus"  du collège de Betz
  • : Ce blog a pour but de présenter les travaux effectués par un groupe d'élèves volontaires de 3e participant à une Action Educative et Culturelle (AEC) autour de la ligne Chauvineau et plus largement dans le Valois
  • Contact

Texte libre

Recherche