Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 septembre 2022 6 10 /09 /septembre /2022 11:25

JOURNEE DU PATRIMOINE

L’association « Vieilles Pierres et Culture » organise ses

Journées du Patrimoine :

 Samedi 17 Septembre de 14H à 18H et

Dimanche 18 Septembre de 11H à 16H, salle polyvalente de Betz.

Au programme : EXPOSITIONS DE MAQUETTES :

  • Présence du Club de Meaux avec « le dépôt vapeur ».
  • Exposition de maquette ferroviaire de Betz 2ème guerre mondiale par Mr Joël Deroche.
  • Rencontre avec les membres de l’association.

                 Boissons et pâtisseries vous seront proposées.

 

Venez nombreux!

L'équipe AEC partenaire de l'opération.

              

Aperçu des maquettes de Joël Deroche
Aperçu des maquettes de Joël Deroche

Aperçu des maquettes de Joël Deroche

Partager cet article
Repost0
27 août 2022 6 27 /08 /août /2022 15:06
Conférence sur Rosoy-en-Multien

Bonjour à tous,

La rentrée se profile à l'horizon et les rdv historiques aussi! Alors à vos agendas.

Pour bien reprendre, c'est à Rosoy-en Multien que cela se passe!

Venez nombreux découvrir l'histoire et le patrimoine de cette commune du Valois.

L'Equipe AEC

Partager cet article
Repost0
24 juin 2022 5 24 /06 /juin /2022 20:15
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais. 2ème partie.

Marolles, le 18 juin 2022.

C'est par une matinée caniculaire que certains élèves de l'AEC se sont retrouvés à Marolles pour finaliser l'hommage rendu le 15 mai dernier au Mont-Valérien. En effet, à l'invitation de M.Provost, maire de Marolles, une cérémonie a été organisé au cimetière communal devant le monument aux morts où, une plaque a été dévoilée. Orchestrée par Marie-Christine et Jean-Michel Clamour, conseillers et historiens, cette cérémonie émouvante a rassemblé un public attentif ayant bravé la chaleur pour écouter un discours introductif de Monsieur le Maire d'abord, puis un texte retraçant la vie de François Dargent lu par Marie-Christine Clamour. L'émotion était palpable dans l'auditoire et en particulier dans les yeux de M. Dargent (fils de François) et de son épouse venus spécialement pour l'occasion. Après un dépôt de gerbe par des enfants marollais, une minute de silence et la Marseillaise, les élèves de l'AEC ont fait lecture de l'Appel du Juin du général De Gaulle. Un moment particulièrement apprécié qui précéda le Chant des Partisans. Parmi le public qui s'est déplacé, on reconnut quelques marollais, des membres de l'Association Histoire et Archéologie de Nanteuil-le-Haudouin, des parents d'élèves de l'AEC qui ont pu se rafraîchir après la cérémonie et échanger le temps d'un verre de l'Amitié offert par la municipalité et visiter une exposition sur François Dargent et les camarades fusillés au Mont-Valérien.

Une commémoration qui a réparé un oubli, en ajoutant pour l'éternité le nom de François Dargent, natif de Marolles sur le monument aux morts de la commune.

Un grand merci à M.Provost pour son invitation, ainsi qu'à Marie-Christine et Jean-Michel Clamour pour leurs recherches, pour l'organisation de la cérémonie et leur implication dans la vie mémorielle de Marolles depuis plusieurs années.

Un grand merci aux élèves: Ronan, Cloé, Théo, Laïs, Amaia et aux lycéens ex-AEC: Léa et Mael. Ainsi qu'à Mme Wargnier et J.Noël Wallemacq pour les photos.

L'Equipe AEC

L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais. 2ème partie.
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais. 2ème partie.
François Dargent. Coll. privée
François Dargent. Coll. privée

François Dargent. Coll. privée

François DARGENT

Né le 29 janvier 1920 à Marolles (Oise). Fils de Jean Camille Dargent et de Marie Louise Morlet, ouvrière agricole, François Morlet fut reconnu par Jean Camille Dargent le 30 janvier 1924 en la mairie du XVIIIème  arr. de Paris. Adulte, il est domicilié à Illiers (Eure-et-Loir), où il exerce la profession de charcutier. Il se marie le 12 octobre 1940 avec Andrée Jeanne Roucheray. Ils auront deux enfants nés en 1940 et 1942.

Il s’évade après trois mois de travail en Allemagne et rejoint alors la Résistance à Chartres. En décembre 1943 et janvier 1944, alors que les FTPF du secteur sont décimés par la répression de l’occupant et de l’administration de Vichy, la Gestapo vient l’arrêter à son domicile et menace son épouse de prendre leur fils aîné à sa place, puisqu’il ne le trouve pas. Pour sauver son fils, François Dargent se livre alors aux autorités.

Le 17 novembre 1943 à Chartres (Eure-et-Loir), il est condamné pour sabotage et comme réfractaire au STO, puis interné à Fresnes. Il est condamné à mort par le tribunal militaire allemand de Paris le 15 mars 1944 et fusillé le 30 mars au Mont-Valérien avec quatre autres résistants de sa commune. Leurs noms sont cités dans le livre du colonel Rémy : « Comment meurt un réseau ».

Sources : Robert Dargent, Thierry Abran, Marie-Christine Clamour

Robert Dargent, fils de François très ému par l'hommage fait à son père.
Robert Dargent, fils de François très ému par l'hommage fait à son père.
Robert Dargent, fils de François très ému par l'hommage fait à son père.

Robert Dargent, fils de François très ému par l'hommage fait à son père.

La lecture de l'Appel du 18 Juin par les élèves de l'AEC. Mael impressionne par ses accents gaulliens! Une performance! :)
La lecture de l'Appel du 18 Juin par les élèves de l'AEC. Mael impressionne par ses accents gaulliens! Une performance! :)
La lecture de l'Appel du 18 Juin par les élèves de l'AEC. Mael impressionne par ses accents gaulliens! Une performance! :)
La lecture de l'Appel du 18 Juin par les élèves de l'AEC. Mael impressionne par ses accents gaulliens! Une performance! :)

La lecture de l'Appel du 18 Juin par les élèves de l'AEC. Mael impressionne par ses accents gaulliens! Une performance! :)

Partager cet article
Repost0
19 juin 2022 7 19 /06 /juin /2022 16:47
  1. QUELQUES ELEMENTS DE SON ETAT CIVIL :

D’après son acte de naissances (Archives des Alpes de Haute Provence en ligne) :

Paul (François) JAUBERT est né le 16 mai 1892 à VALENSOLE dans l’arrondissement de Digne, dans les Basses-Alpes (Aujourd’hui Alpes de Haute-Provence 04)

Son père était François Eloïs Jaubert, agriculteur propriétaire à Valensole où toute la famille vit au hameau du Petit Puits.

Sa mère est Thérésine Louise MAUREL, sans profession.

D’après les recensements de 1911, 1921, 1926, 1931 et 1936, Paul a 3 frères :

    -Un frère aîné prénommé Angelin et deux frères plus jeunes que lui : Pascal et Jules.

Après la Grande Guerre, Paul épouse Amélie Mayeuline BLANC le 9 octobre 1920 à Allemagne-en-Provence. Ils ont ensemble un petit garçon Léopold n é en 1922 (D’après le recensement de 1926)

Il exerce le métier de cultivateur.

Il décède à Valensole le 17 août 1966 à Valensole à l’âge de 74 ans.

Clara rend hommage à son arrière-grand-père Paul JAUBERT (1892-1966) à l'oral du DNB.
Clara rend hommage à son arrière-grand-père Paul JAUBERT (1892-1966) à l'oral du DNB.
Clara rend hommage à son arrière-grand-père Paul JAUBERT (1892-1966) à l'oral du DNB.

2. LA GRANDE GUERRE DE PAUL (1914-1918)

D’après son fascicule de mobilisation, on apprend que Paul est soldat de 2è classe (simple soldat) de la classe 1912 (il a 20 ans cette année- là, année de son service militaire. Il est probable qu’il ait enchaîné son service militaire avec la guerre). Il est recruté à Digne.

D’après un document de Santé, on sait qu’il appartenait au 163è Régiment d’Infanterie (18è Compagnie) d’abord (1914-1916) puis il est versé au 227è R.I. (d’après le document du service des médailles).

D’après le document de la section spéciale des médailles :

On sait peu de choses sur son itinéraire dans la guerre si ce n’est que ses régiments étaient :

-Pour le 163e R.I. en Alsace en 1914 puis dans les Vosges

-Pour le 227è R.I. à Verdun puis en Orient

a) Blessure

D’après le document de santé, on sait qu’il a été blessé d’un éclat d’obus à la jambe gauche et a été hospitalisé à l’Hôpital-dépôt de convalescents Bayard n°30 à Grenoble où il a été envoyé pour être soigné. Il s’agit d’un établissement pour les séjours de courte durée. Les soldats regagnaient assez rapidement le front, ce qui est semble-t-il son cas.  Il y est le 20 janvier 1915. Il y fait des crises d’hyperchlorhydrie avec des vomissements acides. Il est faible et pâle.

Clara rend hommage à son arrière-grand-père Paul JAUBERT (1892-1966) à l'oral du DNB.Clara rend hommage à son arrière-grand-père Paul JAUBERT (1892-1966) à l'oral du DNB.

 

b) Récompense

D’après son diplôme de citation, il reçoit une citation à l’ordre du régiment (163e R.I.) pour acte de bravoure (voir texte de la citation) le 26 avril 1916. Était-il à Verdun ?

D’après le document de la section spéciale des médailles, il reçoit l’insigne spécial pour les blessés : le ruban avec étoile émaillée rouge le 12 juin 1917.

D’après sa carte d’Ancien Combattant, il est resté membre de l’Union Fédérale des Combattants mutilés et victimes de guerre (section des Basses-Alpes) jusqu’à la fin de sa vie.

Clara L.L. Elève de l'AEC

Un grand bravo Clara. C'est un très bel hommage rendu à ton arrière grand-père et un excellent travail de conservation du patrimoine familial. Il t'appartient désormais de transmettre le parcours de la famille Jaubert dans la tourmente des deux guerres mondiales.

L'Équipe AEC

 

Documents Coll. particulière
Documents Coll. particulière
Documents Coll. particulière

Documents Coll. particulière

Clara rend hommage à son arrière-grand-père Paul JAUBERT (1892-1966) à l'oral du DNB.
Clara rend hommage à son arrière-grand-père Paul JAUBERT (1892-1966) à l'oral du DNB.

3. 20 ANS PLUS TARD, C’EST AU TOUR DE SON FILS LEOPOLD DE FAIRE LA GUERRE (1939-1945)

D’après une lettre de demande de prolongation de permission de la part de Léopold datée de 1945, on apprend que celui-ci est canonnier du C.O.A. 214, 101e batterie en garnison à Bourg-en-Bresse à la caserne Aubry. Il demande à pouvoir bénéficier d’une prolongation de permission pour rentrer aider son père aux travaux des champs en tant que cultivateurs.

 

Clara L.L. Elève de l'AEC

Un grand bravo Clara. C'est un très bel hommage rendu à ton arrière grand-père et un excellent travail de conservation du patrimoine familial. Il t'appartient désormais de transmettre le parcours de la famille Jaubert dans la tourmente des deux guerres mondiales.

L'Équipe AEC

Clara rend hommage à son arrière-grand-père Paul JAUBERT (1892-1966) à l'oral du DNB.
Partager cet article
Repost0
19 juin 2022 7 19 /06 /juin /2022 16:28

Robert GUIO est né le 5 juin 1919 au 47 rue Jacob à Paris dans le 6° arrondissement. C'était donc mon arrière-grand-père côté maternel.

Lors de sa naissance, son père n'était pas là, il était sur le Front d'Orient jusqu'au 19 septembre 1919 pendant la Première Guerre Mondiale.

Son père s'appelait Béranger Barthélémy GUIO, il était horticulteur et menuisier. Sa mère était Marie-Louise Girard, elle exerçait le métier de couturière.

Il s'est marié à Yolande Marie Lucienne Jolivet le 22 avril 1947 à Paris 14ème.

Avant la guerre, il habitait au 144 rue Auguste Chevallier à Tours. Il était coiffeur puis gardien d'immeuble.

Après la guerre, il résidait au 8 rue Paul Baudry à Paris dans le 8ème arrondissement.

Robert GUIO décéda le 2 avril 1993 à Selles-Sur-Cher à 73 ans.

Mon arrière-grand-père a servi dans la 1ére compagnie mixte du 1er Régiment de Zouaves dans la classe 1939, donc à l'année de ses 20 ans.

Il dépendait du bureau de recrutement à Tours. Il s'est engagé volontairement dans la classe 1937 pour 3 ans à compter du 24 octobre 1938. Il est allé en Algérie du 24 octobre 1938 au 1er septembre 1939. Il s'est battu contre l'Allemagne du 2 septembre 1939 au 25 juin 1940.

Il a également fait la guerre contre l'Italie du 6 juin 1940 au 26 juin 1940 dans le sud tunisien.

Il a été démobilisé à Alger le 21 octobre 1941 (au Fort National d’Aumale).

Éden S. élève de l'AEC

 

Un grand bravo à toi Éden, tu peux être fière de ton travail. Désormais, les documents de ton arrière grand-père sont sauvés et son parcours aussi. A toi désormais de transmettre son histoire à ta famille et aux générations à venir.

L'Equipe AEC

 

 

 

Acte de naissance de Robert Guio (A.D.en ligne)

Acte de naissance de Robert Guio (A.D.en ligne)

Photo de Robert en uniforme de Zouave. Collection particulière.

Photo de Robert en uniforme de Zouave. Collection particulière.

Fascicule de mobilisation. Coll.particulière

Fascicule de mobilisation. Coll.particulière

Démobilisation de Robert Guio. Coll.particulièreDémobilisation de Robert Guio. Coll.particulière

Démobilisation de Robert Guio. Coll.particulière

Partager cet article
Repost0
29 mai 2022 7 29 /05 /mai /2022 15:35

Dimanche 15 mai, à l'initiative de la commune de Marolles et organisée par Marie-Christine Clamour, conseillère municipale, une sortie à la journée s'est déroulée au Mont-Valérien (à Suresnes) en hommage à François DARGENT. Ce natif de Marolles, résistant pendant la Seconde Guerre Mondiale a été arrêté par les Allemands puis fusillé au Mont-Valérien. Aussi, en amont de la cérémonie qui aura lieu à Marolles le 18 juin, étaient conviés les Élus de la commune (M.Provost le maire, M.et Mme Clamour), les Marollais intéressés, mais aussi des membres de l'Association Histoire et Archéologie de Nanteuil-le-Haudouin, les élèves de l'AEC (encadrés par Mme Wargnier et M.Abran), des anciens et des parents d'élèves. De quoi remplir un car d'une cinquantaine de places. Petits et grands y ont pris place à Marolles pour certains, d'autres à Betz ou à Nanteuil pour une journée d'histoire, d'échanges et de convivialité.

Arrivés au Mont-Valérien, le groupe a pris possession des pelouses du jardin jouxtant le fort pour un pique-nique qui mit en appétit les convives avant la visite guidée. A cette occasion, nous avons eu l'honneur d'être rejoints par le fils de François DARGENT accompagné de son épouse, tous deux émus de l'initiative. La guide conférencière, très au fait de l'histoire du lieu, nous a conduit dans certaines parties du fort comme la clairière où ont été fusillés plus de mille résistants, dont François DARGENT, mais aussi le groupe Manouchian, H.D'Estienne-D'Orves et bien d'autres moins connus. Un lieu très émouvant, matérialisé par une dalle commémorative devant laquelle des enfants du groupe ont déposé une gerbe et Marie-Christine lut une petite biographie de François DARGENT. Puis, la guide nous ouvrit les portes de la chapelle, qui fut le lieu des derniers instants de ceux qui allaient être fusillés. Nous avons pu y voir exposés les poteaux d'exécution, et les caisses servant à transporter leur cadavre. Moment d'une grande gravité. Quelques graffitis, écrits en toute hâte, sont encore lisibles sur les murs. Derniers témoignages pour la postérité... A l'extérieur, le groupe a pu se recueillir devant le monument aux fusillés, une cloche sur laquelle sont inscrits les noms et prénoms des fusillés, dont bien sûr celui de François DARGENT. Pour finir, notre guide nous a ouvert la crypte du Mémorial de la France Combattante où reposent 16 combattants pour la France (résistants, déportés...). Un lieu de recueillement. Avant de quitter les lieux, le groupe s'est attardé sur l'esplanade devant les bas-reliefs, la croix de Lorraine et la vasque accueillant traditionnellement une flamme. Une photo de groupe immortalisa alors la journée avant que le car ne nous ramène dans notre Valois.

La visite, riche en émotions a permis d'en savoir plus sur cette sombre page d'histoire et de faire prendre conscience à tout un chacun de l'importance des valeurs de résistance à l'oppression, de liberté, de sacrifice ...

Une journée parfaitement réussie, qui a su allier solennité et convivialité.

L'AEC remercie chaleureusement la municipalité de Marolles, en particulier M.Provost, M.et Mme Clamour d'avoir permis aux élèves de l'AEC de participer à cette leçon d'histoire et de citoyenneté si importante à l'heure où la guerre frappe de nouveau en Europe.

Merci aux participants pour leur intérêt, à notre guide, à l'association Hist&A.

RDV pour la 2e partie de l'hommage à François DARGENT, le 18 juin à Marolles. Venez nombreux!

L'Equipe AEC

 

 

L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
Le pique-nique convivial
Le pique-nique convivial
Le pique-nique convivial

Le pique-nique convivial

L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
L'AEC rend hommage à François DARGENT, résistant marollais.  1ère partie: Sortie au MONT-VALÉRIEN.
Partager cet article
Repost0
18 mai 2022 3 18 /05 /mai /2022 13:36
Conférence à Boullarre sur la Déportation.

A vos agendas!

Dimanche 22 Mai 2022 à 14 h

Venez nombreux!

L'Equipe AEC

Partager cet article
Repost0
13 mai 2022 5 13 /05 /mai /2022 18:11

Pour ce troisième vendredi consécutif, le beau temps est de la partie et les élèves toujours motivés pour travailler sur le blockhaus qui, peu à peu apparaît au gré des séances. Aujourd'hui, 5 anciens élèves de l'AEC nous ont fait le plaisir de nous rejoindre pour un moment d'échanges des plus agréable. Il s'agissait de Léa, Even, Léo, Samuel et Noé, nostalgiques de l'AEC, puisque désormais lycéens à Crépy. Merci pour cette visite. La séance s'est terminée par une photo de groupe. Deux générations de l'AEC mêlées.

L'Equipe AEC

Chantier Chauvineau de Lévignen (suite)
Chantier Chauvineau de Lévignen (suite)
Chantier Chauvineau de Lévignen (suite)
Partager cet article
Repost0
12 mai 2022 4 12 /05 /mai /2022 17:10

Cette après-midi du 8 mai, il faisait beau à Macquelines et une quarantaine de personnes ont répondu présentes pour découvrir le petit patrimoine militaire de la ligne Chauvineau sur la commune de Betz. A l'initiative de Mme Dolléans (maire de Betz) et M.Abran (AEC et Hist&A), cette randonnée s'inscrivait dans le parcours d'une journée mémorielle après les traditionnelles commémorations du matin. Nombreux ont été les participants intéressés par le sujet et motivés pour un moment de partage convivial autour d'une histoire encore mal connue, qu'il s'agisse d'élèves de l'AEC et leurs parents, d'autres élèves du collège et ex-élèves, personnels du collège, habitants de la commune et des villages environnants. Cette balade intergénérationnelle a permis de découvrir les casemates de la ligne Chauvineau encore en place et de se familiariser à leur typologie (blocs pour canon antichar de 25 mm, tourelle, bouclier, une position de canon de marine sur affût) sans oublier les deux barques dégagées l'an dernier. Entre hameau, champs et bois, la randonnée a ravi petits et grands.

L'Equipe AEC

Une rando Chauvineau co-organisée par la commune de Betz et l'AEC
Une rando Chauvineau co-organisée par la commune de Betz et l'AEC
Une rando Chauvineau co-organisée par la commune de Betz et l'AEC
Une rando Chauvineau co-organisée par la commune de Betz et l'AEC
Une rando Chauvineau co-organisée par la commune de Betz et l'AEC
Partager cet article
Repost0
12 mai 2022 4 12 /05 /mai /2022 16:34

Ce n'est pas si souvent que l'AEC est de sortie le 8 mai. Cette année, à l'invitation de Mme Gibert, maire de Réez Fosse -Martin, quelques élèves et leurs parents ont répondu présents pour assister à la commémoration. Une première dans cette commune. Réunis devant le monument aux morts à 11h30, les élèves, rejoints par Mme Wargnier, M.Abran et M.Roussel, ont pu se familiariser avec le protocole de circonstance: levée des drapeaux, discours du ministre lu par Madame le Maire, discours de M.Geurts, représentant les Anciens Combattants, minute de silence, Marseillaise. Ils ont pu aussi remarquer l'originalité du monument. En effet, il s'agit d'une plaque apposée sur un calvaire. Un étonnant mélange des genre, quand le patriotique et le religieux se mêlent... Une rareté! Ce monument ayant d'ailleurs été restauré, un nom de soldat a, pour l'occasion été ajouté. En effet, l'Association Histoire et Archéologie de Nanteuil-le-Haudouin a retrouvé (par le biais de Vincent Bartier, un de ses membres) l'existence d'un soldat oublié. . La chose est aujourd'hui réparée. Il s'agit de Louis Augustin MONTIER  dont Mme Gibert a relaté le parcours. La cérémonie, simple et chalereuse s'est terminée par un verre de l'amitié sur l'esplanade même du monument.

Un grand merci à Dominique Gibert pour l'invitation, aux parents et aux élèves motivés. A Mme Wargnier et M.Roussel pour leur investissement.

L'Equipe AEC

L'AEC commémore le 8 mai à Fosse-Martin.
L'AEC commémore le 8 mai à Fosse-Martin.
L'AEC commémore le 8 mai à Fosse-Martin.
L'AEC commémore le 8 mai à Fosse-Martin.
Cloé, Ronan, Matthias et Théo ont bravé la grasse matinée pour commémorer. Bravo à eux!

Cloé, Ronan, Matthias et Théo ont bravé la grasse matinée pour commémorer. Bravo à eux!

Résumé du parcours de Louis Augustin Montier à partir de sa fiche "Mémoire des Hommes"
Résumé du parcours de Louis Augustin Montier à partir de sa fiche "Mémoire des Hommes"

Résumé du parcours de Louis Augustin Montier à partir de sa fiche "Mémoire des Hommes"

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de l'AEC"Archéo-Blockhaus" du collège de Betz
  • : Ce blog a pour but de présenter les travaux effectués par un groupe d'élèves volontaires de 3e participant à une Action Educative et Culturelle (AEC) autour de la ligne Chauvineau et plus largement dans le Valois
  • Contact

Texte libre

Recherche